Les règles d’hygiène en entreprise

Publié le : 24 mai 20225 mins de lecture

L’hygiène en général

Au sein d’une entreprise, l’hygiène est strictement associée à la sécurité. La connaissance des risques réels et des mesures de préventions adaptées peut souvent suffire à éviter les accidents ou maladies professionnels. Respecter les règles d’hygiène est essentiel dans la vie de tous le jours et accru dans le milieu du travail, elles sont simples à appliquer, de plus, l’hygiène au travail reflète l’image de marque de l’établissement, participant à la satisfaction des salariés et contribuent à la qualité d’accueil. Elles reposent à la fois sur les obligations de l’employeur (sanitaires, vestiaires, restauration, etc.) et sur le comportement individuel (nutrition, vêtement de travail, lavage des mains, etc.). Il est essentiel d’intégrer l’hygiène aux comportements quotidiens des travailleurs, la formation et l’information des pratiques au travail sont indispensables, surtout dans les métiers salissants (chantier, assainissement, traitement de déchet, etc.) et ceux ou l’exposition aux toxiques chimiques et contaminants biologiques sont plus intenses et prolongées (industries agro-alimentaires, l’agriculture et l’élevage, établissement de soins, etc.). Avant toute action, il est important de se renseigner quelles sont les règles d’hygiènes retrouvées en général dans les entreprises et comment les repartir entre l’employant et l’employé.

À explorer aussi : Les lieux accueillant du public : quelles exigence en matière de sécurité ?

L’hygiène en entreprise

Les possibilités de prévention des risques par des mesures doivent être envisagées avant le recours aux équipements de protection collective ou individuelle. Les règles d’hygiènes sont souvent réparties entre les personnes en charges et les travailleurs. En effet, les premières règles d’hygiènes sont installées par l’employeur et doivent être mis à disposition des employés selon le code du travail. Concernant les équipements sanitaires et vestiaires, l’employeur les met en place afin de faciliter les pratiques d’hygiène corporelles, être d’un entretien facile, et aménagés de façon à éviter des zones spécifiques et adaptés aux nombres d’employés. Ensuite les l’entrées et sorties de gaz sur les lieux de travail sont à prendre en compte lors de la création de règles de prévention des dangers de respiration. Ils possèdent une fonction essentielle dans la limitation de la concentration des polluants présents dans l’air. L’alimentation et l’hydratation sont à la charge de l’entreprise et doivent mettre en place les règles afin de promouvoir les bonnes pratiques alimentaires au même titre que les autres risques professionnels. Enfin les vêtements de travail sont aussi fournis par l’employeur en cas de nécessité et sont destinés à protéger l’individu contre les salissures engendrées par le travail. Le reste des règles d’hygiène inclut aussi les comportements individuels ; certains comportements peuvent potentiellement amplifier les chance d’exposition aux agents chimiques dangereux (crachat, maladie innée, etc.). En échange des obligations de l’entreprise en termes d’hygiène de travail, les employés se doivent de se suivre les instructions (notes, consignes, règlement, etc.) attribués par leur supérieur. Ces instructions inclus également les détails tel le lavage des mains (le lavage des mains est incontournables et n’est en aucun cas compensé par le port de gants), le port de vêtements de travail ainsi que les addictions au travail (consommation de tabac, d’alcools et de drogues).

Nous vous recommandons : La sécurité en entreprise : quelles sont les obligations de l'employeur ?

Les règles en priorité

Lors de l’installation dans un nouveau local, il est donc nécessaire de s’assurer que ce dernier réponde parfaitement aux normes d’hygiène. Les normes varient fortement en fonction du domaine de travail (restauration, distribution, etc.) ainsi que du pays. Afin d’être conforme à ces normes, il est impératif de respecter les différentes règles d’hygiènes imposées, en particulier si le secteur d’activité est axé sur la restauration et la distribution d’aliments. Au final, les règles d’hygiènes ont été établis dans le but de créer un environnement stable dans lequel les employeurs et salariés peuvent évoluer en toute sécurité, mais surtout d’éviter les sanctions financières ou procès-verbal affirmant l’infraction imposés par les normes ou les inspecteurs de travail.

Plan du site