Système de rafraîchissement d’air : une solution économique pour un environnement de travail agréable

rafraîchissement d'air

Publié le : 04 juillet 20235 mins de lecture

En industrie comme dans les espaces de bureaux, l’environnement de travail joue un rôle doublement important. Du côté des hommes, dans un premier temps, il peut influencer le bien-être du personnel, et par conséquent sa productivité. En parallèle, selon la nature et les caractéristiques du matériel professionnel employé, l’environnement de travail impacte la durée de vie de celui-ci. Au-delà des charges habituelles auxquelles une entreprise fait face, elle doit donc aussi considérer celles devant contribuer à la création d’un environnement sain et agréable. En ce sens, des dispositifs comme le système de rafraîchissement d’air apportent une solution peu coûteuse.

Le refroidissement par évaporation, l’excellente alternative à la climatisation

Classiquement, pour refroidir un espace de travail, l’on pense en premier lieu à la climatisation ou à la ventilation. Éliminons d’emblée cette dernière option ; la ventilation n’a aucun effet refroidissant, puisqu’elle se contente de brasser l’air qui circule, peu importe que cet air soit chaud ou froid. La comparaison la plus pertinente a donc lieu entre la climatisation et le refroidissement par évaporation (ou refroidissement adiabatique).

Même si la climatisation est plus efficace grâce à sa capacité à agir activement sur la température ambiante, les systèmes de rafraichissement d’air s’appuient sur un principe naturel leur permettant d’être presque tout aussi puissants. En exploitant l’eau comme ressource fonctionnelle, ils la font s’évaporer en vue de rendre l’air ambiant plus frais. Ce faisant, ils contribuent à réajuster la température vers des niveaux plus agréables. Ils aident aussi au maintien d’un taux d’humidité qui rend l’environnement confortable pour les travailleurs et sûr pour les machines.

Compte tenu de la simplicité de leur fonctionnement, les systèmes de rafraichissement dair peuvent être mis en place via un processus d’installation peu lourd. Par ailleurs, en utilisation, ils génèrent a priori des coûts plus bas que ceux liés aux équipements de climatisation.

Comment fonctionne les systèmes de rafraîchissement d’air ?

Les équipements de refroidissement adiabatique portent bien leur nom : ils rafraîchissent littéralement l’air ambiant. Dans cette optique, ils incluent plusieurs composantes, qui stockent l’eau puis la transforment. Un système de rafraîchissement d’air comprend :

  • une caisse ou une cuve de stockage d’eau ;
  • un panneau d’évaporation ;
  • une composante de répartition de l’eau ;
  • un ventilateur.

La caisse ou cuve de stockage de l’eau est bordée de panneaux d’évaporation, ou se situe à proximité de ceux-ci dans l’ossature du refroidisseur par évaporation. Grâce à un effet électrique, les panneaux d’évaporation sont constamment traversés par un air chaud. Le système de répartition fait passer l’eau à travers ces panneaux : le contact avec l’air chaud transforme alors l’eau en vapeur. Cette vapeur est ensuite évacuée, pour remplir sa fonction de rafraîchissement d’air.

Quels sont les avantages d’un système de rafraîchissement d’air ?

Pour les entreprises, le système de rafraîchissement d’air présente de multiples intérêts. Il y a bien sûr dans un premier temps la question du coût. De l’achat du refroidisseur par évaporation à son utilisation, en passant par son installation, les dépenses à effectuer sont largement inférieures à celles que requiert une climatisation. La simplicité du principe du refroidissement adiabatique favorise une telle réduction des charges. Les composantes du système de refroidissement d’air sont plutôt légères. Ledit système consomme peu d’énergie et requiert peu d’entretien.

Les systèmes de rafraîchissement d’air présentent aussi des avantages sur le plan sanitaire. Leur utilisation n’empêche aucunement le renouvellement de l’air ; les travailleurs peuvent régulièrement profiter d’un air neuf. Il est même possible d’ouvrir les fenêtres et les portes, sans que l’efficacité du refroidisseur par évaporation en soit impactée. Ce système est également plus écologique. Il induit une moindre émission de CO2. En outre, il n’a pas besoin du gaz réfrigérant, potentiellement polluant, qu’utilisent les climatiseurs.

Plan du site