Vente d’équipement d’hygiène et de vêtements spécifiques pour usages professionnels

Vente d'équipement d'hygiène

Publié le : 20 janvier 20205 mins de lecture

Pour garantir la sécurité des travailleurs dans certains métiers, les employeurs doivent fournir des vêtements et des équipements professionnels convenables. Ces dispositions sont préconisées par la loi en vigueur. Ces équipements de travail sont en vente chez les magasins spécialisés en boutique ou en ligne. Découvrez plus d’infos sur ce sujet.

L’activité d’une boutique de vêtements et d’équipements professionnels

Un magasin de vêtements et d’équipements professionnels propose différents types d’accessoires, dont des chaussures, des accessoires d’hygiène et des équipements à usage professionnel. Certains métiers exigent le port de vêtements spécifiques ainsi que l’utilisation d’équipements adaptés pour garantir la sécurité du travail et éviter les accidents de travail. Ainsi, les articles vendus doivent respecter certaines normes de fabrication et d’usage. Par exemple, les chaussures de sécurité S1P sont strictement réservées aux travaux en intérieur, tandis que les chaussures de sécurité S3 peuvent être utilisés à la fois en intérieur et en extérieur. Dans certaines activités comme la maçonnerie, la peinture et le carrelage, les travailleurs doivent porter des chaussures de sécurité résistantes. Par contre, les métiers de logisticien et de magasinier requièrent le port de baskets de sécurité légers. Ainsi, le type de métier est déterminant dans le choix de chaussures de travail. Il en est de même que pour les vêtements et équipements de travail. Par exemple, pour un métier en extérieur, le port de vêtements de protection connus sous le nom de bleus de travail, intégralement en coton est conseillé. Pour les équipements, les matériaux de fabrication doivent suivre des normes de sécurité, d’ergonomie et de qualité. À part les équipements et les vêtements de travail, l’employeur doit aussi fournir des produits d’hygiène comme un distributeur de savon cliquez ici.

Les produits vendus

Les articles proposés par les vendeurs de vêtements et d’équipements à usage professionnel sont très diversifiés. Pour les produits de protection de la tête, on peut citer les lunettes de protection, les masques de soudure, les bouchons antibruit, les écrans faciaux, les lampes frontales et les casques de sécurité. Pour les articles de protection du corps, il y a les pantalons de travail, les blouses de travail, les combinaisons de travail, les tabliers, les parkas de travail et les vestes de travail. Pour la protection des mains, on peut noter les gants de travail (manutention, anti-vibration, contre le froid,…) et les manchettes anti coupures. Pour la protection des pieds, il y a les chaussures à usage général, les chaussures de sécurité agro, les sabots hospitaliers, les bottes de sécurité et les chaussures à usage spécifique. Pour les équipements, il y a les trousses de secours, les projecteurs de chantiers, les armoires de sécurité, les détecteurs de personnes isolées, les échelles marchepieds, les rampes de chargement, les chauffages et les pulvérisateurs. Les entreprises doivent aussi fournir des produits d’hygiène aux travailleurs dans leur local. Parmi ceux les crèmes protectrices, les tapis anti salissures, les destructeurs d’insectes et les épurateurs. La liste est loin d’être exhaustive.

Le dispositif légal

Proposer un Équipement de Protection Individuelle (EPI) au sein d’un lieu de travail est préconisé par la loi. À chaque métier correspondent des équipements adaptés. Les différents types d’EPI sont destinés à protéger la tête, le visage, les oreilles, les voies respiratoires, le corps, les membres supérieurs et inférieurs. Tout employeur qui ne respecte pas les règlementations relatives aux dispositifs de sécurité et de protection individuelle peut être poursuivi en justice. Les EPI fournis doivent être proposés gratuitement et adaptés aux risques à prévenir ainsi qu’à l’activité à faire. Pour une bonne utilisation des EPI, les employeurs doivent programmer des séances d’information et de formation. Des vérifications s’en suivent pour garantir la conformité des règles. Les travailleurs, de leur côté, doivent respecter les instructions indiquées. Ils doivent porter les vêtements fournis et utiliser les équipements spécifiques pendant leurs heures de travail.

Plan du site